CHARTE DE LA MARCHE DE SOLIDARITÉ AVEC ET SANS PAPIERS

CHARTE DE LA MARCHE DE SOLIDARITÉ AVEC ET SANS PAPIERS


La marche n’est pas une finalité en soi, ce n’est qu’un pas vers plus de convergence des luttes. Un des principaux objectifs de cette marche et de créer des contacts entre les différentes initiatives et de les renforcer.


Cette marche est organisée dans un esprit d’ouverture et d’accessibilité à tous. Chaque personne rejoignant la marche, mais aussi chaque groupe, association, collectifs, voulant soutenir la marche, reçoit ces quelques lignes. Le fait même de marcher avec le groupe ou que vous participiez à l’organisation induit que vous avez pris connaissance de ce texte et que vous acceptez d’intégrer ces quelques points :


– La marche est initiée par un groupe d’individu-e-s avec et sans papiers, militant-e-s, personnes solidaires et révolté-e-s. Certain-e-s d’entre eux/elles avaient déjà participé à la marche européenne des sans papiers et des migrant-e-s de 2012.


– Tou-te-s les individu-e-s, associations, coordinations, collectifs qui partagent l’appel sont invité-e-s à se rassembler autour de cette mobilisation.


– L’organisation de la marche est collective et participative. Les groupes de travail, la coordination sont ouverts à tous ceux et celles qui partagent l’appel.


– Chacun-e peut se joindre à cette mobilisation et la renforcer de manière autonome en se positionnant face aux politiques dénoncées dans l’appel en organisant des débats, manifestations, rassemblements….


–  La coordination produira une communication au nom de « la marche de solidarité avec ET sans papiers » incluant les actions et les activités  organisées pendant les deux semaines de marches, par la coordination ou  par les initiatives en soutien. 


– Le site de communication reprendra    sous la forme d’un programme de la marche les diverses activités ayant  lieu dans toutes les villes en Belgique pendant la marche. 


– L’organisation de cette marche se voulant autogérée et indépendante, elle ne se revendique d’aucune appartenance organisationnelle, politique, religieuse ou syndicale, aucun logo d’organisations, collectifs ou groupes ne sera ajouté aux communications de la coordination. 


– Toutes les initiatives de soutien initiées en dehors de la coordination de la marche sont les bienvenues. 

Si les groupes voulant soutenir la marche organisent des évènements et veulent produire une communication, les moyens de communication reprendront alors la formule : « en soutien à la marche de solidarité avec ET sans papiers »


–  Un appel de la marche a été fait au niveau de la coordination. Ce texte et les perspectives de luttes seront discutés et approfondis dans chacune des villes, en fonction des situations locales.


– Etant donné qu’aucun participant ne s’attribue le rôle inconfortable de responsable légal pour l’ensemble du groupe, chaque personne prend le soin d’agir dans un esprit de solidarité et de respect des décisions collectives.


– Le groupe de marcheur-se-s se composera de personnes vivant différentes situations humaines et administratives. Nous vous rappelons donc de garder cela en tête et de toujours faire attention à ce que tout le monde se sente en sécurité dans le groupe.

– Les décisions qui concernent tout le groupe sont prises dans des assemblées générales. 


– Un groupe de  personne a pris en main l’organisation de la marche en amont, afin qu’elle puisse se faire. Cependant, pendant la durée de la marche,  tou-te-s les participant-e-s seront parti prenante de l’organisation et  du bon déroulement des activités. Un tour de rôle sera défini entre  tou-te-s pour les différentes taches.


– La marche se déroule dans un esprit de non-violence, de solidarité d’autonomie et de convivialité

Chaque jour, un cercle de parole est proposé aux marcheurs afin d’instaurer l’échange et l’écoute.   

Chacun veille au respect des hôtes et de leur espace privé. Les lieux d’accueil sont laissés aussi (voire plus) propres qu’à notre arrivé.


– Les charges de la marche (avant, pendant et après) seront assurées uniquement grâce aux dons et collectes. En fonction de leurs moyens, les participants pourront apporter une contribution financière journalière, à prix libre.


– Un compte bancaire rassemblera tous les dons et les collectes.


– Une comptabilité sera tenu en fonction des entrées des dons et collectes et des dépenses liées à l’organisation de la marche.